Cycle de 4 conférences sur la guerre en Ukraine à l’U. de Strasbourg.

Un cycle de quatre rencontres pour mieux comprendre la guerre en Ukraine et la situation en Russie a été organisé à l’Université de Strasbourg entre le 25 avril et le 11 mai 2022. Vous pouvez les écouter en suivant les liens suivants :
– Rencontre #1 : Faire l’histoire de l’Ukraine à l’heure des falsifications” par Thomas Chopard  (CREE-CEFR)

– Rencontre #2 : “Informer en temps de guerre“, Florian Litzler (TF1/LCI), Romain Mielcarek (journaliste indépendant), Denis Strelkov (RFI), Christophe Deleu (Unistra)

– Rencontre #3 : “Que savent les Russes“, Ioulia Berezovskaïa (Grani.ru), Françoise Daucé (EHESS), Emilia Koustova (Unistra)

– Rencontre #4 : “Langue et littérature au croisement des nations: l’Ukraine et la Russie“, Victoire Feuillebois, Olena Polovynko et Kateryna Tarasiuk (Unistra).

LE GDRus en solidarité avec les chercheur.e.s d’Ukraine, la société ukrainienne et les voix courageuses en Russie contre la guerre

Le GDR Empire Russe URSS et monde post-soviétique exprime sa profonde solidarité avec les chercheurs, les étudiants, et avec l’ensemble de la société ukrainienne, victimes de l’intervention militaire de la Russie. L’entrée des forces armées russes et les bombardements sur l’Ukraine, engagés le 24 février 2022, constituent un événement historique d’une violence et d’une ampleur inouïe qui fait écho aux drames du passé. Nul ne sait quand et comment finira cette guerre mais nous connaissons déjà son coût pour la paix en Europe et dans l’espace post-soviétique. Face aux usages belliqueux de l’histoire et à l’étouffement du pluralisme politique, les chercheurs doivent plus que jamais élever la voix pour refuser une instrumentalisation infondée de l’histoire et de la mémoire et faire valoir la raison critique. En partenariat avec les chercheurs ukrainiens, le GDRus  continuera à porter la parole des sciences humaines et sociales contre la violence armée et la négation des crimes du passé. Il apportera aussi son soutien aux voix indépendantes et courageuses qui tentent de se faire entendre en Russie et dans la région.