Nicolas Aude

Nicolas Aude est docteur en littérature comparée de l’Université de Nanterre associé au Centre de recherches “Littérature et Poétique comparées”, ATER (2019-2020) à l’Université de Lille. Ancien élève de l’ENS de Paris, agrégé de lettres modernes, docteur en littérature comparée de l’Université Paris Nanterre, sa thèse a porté sur la scène de confession dans le roman du XIXe siècle (Angleterre, France, Russie).

Littératures comparées, langue et littérature russes
: Russie, France, Royaume Uni ; XIXe-XXe siècles
Langues écrites, lues et parlées : français, anglais
Thèmes de recherche :
  • Poétique du roman-confession (XIXe-XXe siècles).
  • Représentations littéraires du partage public-privé-intime en Russie.
  • Réception mondiale de Fédor Dostoïevski.
  • Littérature et cultures de l’enquête (droit, médecine, sciences humaines).
  • Critiques féministes de la notion d’espace public.
  • Histoire de la critique littéraire nationalismes et impérialismes littéraires.
  • Autofiction et mises en scène numériques de l’intime.
  • Apport des épistémologies littéraires comparatistes dans le champs des études slaves.

Publications majeures :

  • Nicolas Aude, Les Aveux imaginaires : roman et confession au XIXe siècle (France, Grande Bretagne, Russie), ENS Editions, collection “Signes” (à paraître en 2021).
  • Nicolas Aude, Manon Amandio (Dir.), “Nation littéraire et comparatisme : le cas russe”, actes de colloque, Silène, revue en ligne du Centre de recherches en Littérature et Poétique Comparées de l’Université Paris Nanterre, octobre 2020.
  • Nicolas Aude, “Polyphonie littéraire et imaginaires de la voix spectrale chez Fédor Dostoïevski”, TIES, Revue de littérature – Textes, Images et Sons, N° 4, 2019, « La voix dans tous ses états », pp. 40-56

Autres responsabilités scientifiques (sociétés savantes, etc.) :

  • Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée.
  • Membre de la Société d’Études Romantiques et Dix-neuviémistes.

Voir la page professionnelle de Nicolas Aude.