Numerislav : un siècle d’archives sur les études slaves en cours de numérisation

Développé en coopération entre Eur’ORBEM et l’Institut d’études slaves, le projet NUMERISLAV prend appui sur des fonds d’archives diversifiées, dédiées aux études slaves, produites pour la plus grande part durant les années 1920-1960.

Le fonds d’archives scientifiques que conserve l’Institut d’études slaves (IES) est le point de départ de notre corpus. Professeurs et chercheurs, mais aussi héritiers et ayants droit ont fait don de leurs archives personnelles et correspondances, couvrant un siècle de production scientifique dans plusieurs disciplines : histoire, philologie, littérature, linguistique, ethnologie…

Ces archives représentent vingt trois fonds distincts, dessinant une production qui s’organise en réseau dans de nombreux pays du monde, et prioritairement en Europe centrale, orientale et balkanique.

Le projet  NUMERISLAV en propose l’identification, la localisation, l’inventaire, la numérisation et la mise à disposition sur un portail dédié pérenne et libre d’accès, qui sera hébergé sur la plateforme HumaNum.

Ce projet est piloté par Sylvie Archaimbault (CNRS, Eur’Orbem) assistée de Nathalie Lereboullet.